Agence QMI

Santé Canada pour la prescription de l'héroïne

Santé Canada pour la prescription de l'héroïne

La diacétylmorphine est interdite au Canada.Photo Fotolia

OTTAWA - Santé Canada souhaite renverser une décision des conservateurs en modifiant les règles actuelles pour permettre aux médecins de prescrire, dans certains cas, de la diacétylmorphine, aussi appelée héroïne de qualité pharmaceutique.

Se basant sur des données scientifiques, le ministère fédéral de la Santé rappelle que prescrire cette héroïne peut aider dans le traitement de la forte dépendance aux opiacés.

«Santé Canada reconnaît qu'il est important que les médecins puissent proposer des traitements fondés sur des données probantes dans ces circonstances exceptionnelles», peut-on lire dans un communiqué.

On souligne notamment que dans certains pays - Allemagne, Pays-Bas, Danemark, Suisse -, la drogue est utilisée en dernier recours pour certains patients.

Cette annonce survient trois ans après la décision des conservateurs de modifier la politique en vigueur, coupant alors l'accès de l'héroïne à des toxicomanes.

Dans le cadre d'un projet en Colombie-Britannique, des médecins tentaient de déterminer si la consommation en petites doses de dérivés de l'héroïne permettait aux participants de réduire leur dépendance.

La ministre de la Santé de l'époque, Rona Ambrose, avait toutefois décidé de retirer le projet du Programme d'accès spécial, qui traite les demandes d'accès d'urgence à des médicaments comme la diacétylmorphine.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos