RelaxNews

La tablette efficace contre les problèmes de vision?

La tablette efficace contre les problèmes de vision?

L'équipe de recherche a sélectionné 100 participants.Photo Fotolia

Aussi efficace qu'un dispositif d'aide visuelle traditionnel, mais moins couteux et moins stigmatisant, une tablette aiderait les personnes souffrant de troubles de la vision ou d'une maladie des yeux à voir mieux, constate une étude de l'Université de Concordia, à Montréal.

Aucune expérience n'était arrivée à de tels résultats jusqu'à présent. La célèbre tablette aurait ainsi de nombreux avantages, dont celui de permettre à des patients souffrant de troubles ou maladies de la vision, de mieux voir et d'améliorer leur lecture.

L'équipe de recherche a sélectionné 100 participants âgés de 24 à 97 ans. Un peu plus de la moitié d'entre eux souffrait de dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA). Cette maladie dégénérative touche la zone centrale de la rétine entrainant une perte progressive de la vision centrale. Elle rend ainsi certaines tâches, comme la lecture, plus difficiles. S'il n'existe pas de traitement capable de restaurer la vue, à ce jour, plusieurs outils d'aide à la vision existent.

Les chercheurs ont soumis les volontaires à un questionnaire et testé leurs capacités visuelles avec l'iPad ainsi que 2 dispositifs de grossissement. Ils ont ensuite comparé les résultats de taux de lecture obtenus par les participants.

Leurs constatations indiquent que la plupart ont eu plus de mal à déchiffrer des textes comportant des petits et moyens caractères. Pour un quart d'entre eux, lire un texte de taille plus large était bien plus facile.

«Il est intéressant de souligner que la technologie utilisée pour effectuer le grossissement importe peu: un iPad marchait aussi bien qu'un dispositif traditionnel comme un système de télévision en circuit fermé», explique Elliott Morrice, étudiant en psychologie à Concordia et co-auteur de cette étude.

L'expérience jouait aussi. Les chercheurs ont constaté que les participants ayant déjà utilisé un iPad lisaient en moyenne 30 mots par minute de plus que ceux s'en servant pour la première fois.

Contrairement aux dispositifs d'aide visuelle, les tablettes tactiles sont moins stigmatisantes et le handicap ou trouble de la vue, moins facilement identifiable, notent aussi les chercheurs. «Les tablettes offrent les mêmes bénéfices tout en étant socialement acceptables», souligne Aaron Johnson, auteur principal de l'étude.

Les problèmes de baisse de la vue et de basse vision impactent aujourd'hui un canadien sur trois après l'âge de 50 ans et s'accentuent avec le vieillissement de la population. Ils rendent non seulement la vie quotidienne plus difficile, mais favorisent le risque de chute, de fracture ou d'isolement social.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos