Cover Media

Qu'est-ce que l'endométriose?

Qu'est-ce que l'endométriose?

Lena Dunham souffre de cette maladie.Photo Larry Busacca / AFP

Marilyn Monroe, Susan Sarandon, Whoopi Goldberg, Julianne Hough et Lena Dunham ont toutes souffert d'endométriose, une maladie de l'utérus particulièrement douloureuse. Bien que la maladie chronique touche des millions de femmes, beaucoup ignorent avoir cette maladie et ne savent pas comment elle se manifeste.

À l'occasion de la semaine de l'endométriose, tentons de répondre à quelques questions que vous pourriez vous poser à ce propos.

Qu'est-ce que l'endométriose?

Il s'agit d'une maladie qui touche l'endomètre, le tissu qui tapisse l'utérus. Au cours des cycles menstruels, l'endomètre s'épaissit en vue d'une grossesse potentielle, et si celle-ci n'arrive pas, le tissu se désagrège et saigne, provoquant les règles.

L'endométriose va provoquer un épaississement progressif qui migrera vers les trompes avant de se développer en dehors de l'utérus, provoquant des lésions, des adhérences et des kystes ovariens dans les organes colonisés - souvent la vessie, l'estomac, et le vagin.

Quels sont les symptômes?

Les symptômes varient en fonction des personnes, mais la maladie provoque souvent des douleurs pelviennes, des douleurs menstruelles, un effet de fatigue, des dépressions et des difficultés à tomber enceinte.

Dans certains cas, la douleur peut s'avérer insupportable et particulièrement longue. Entre 44 et 61 % des malades interrogées évoquaient des douleurs pouvant s'étendre sur 6 mois ou plus.

Peut-on remédier à la douleur?

Dans certains cas, la pilule peut apaiser les douleurs provoquées par l'endométriose. Pour les femmes qui voudraient tomber enceintes, un médecin peut prescrire un médicament qui empêchera la formation des hormones provoquant l'épaississement des tissus, aussi responsables de l'ovulation et des menstruations. Le médicament provoque ainsi une ménopause momentanée, mettant fin aux symptômes de l'endométriose.

Chez certaines femmes, les douleurs s'apaiseront après la ménopause, le corps s'arrêtant de créer de l'œstrogène. Dans certains cas extrêmes, les malades pourront aussi se faire retirer l'utérus et les ovaires.

Un remède durable est-il envisagé?

Pour le moment, les causes de l'endométriose sont encore trop floues pour pouvoir les analyser sérieusement et éradiquer la maladie. Cependant, deux universités anglaises viennent de lancer un sondage afin de réunir des données précises qui pourraient permettre de faire avancer les recherches.

«Nous voulons avoir les retours de malades, de leur partenaire, leur famille et leurs amis, mais aussi des médecins et des employés d'hôpitaux, afin de comprendre et de répondre à certaines questions que nous continuons de nous poser à propos de la maladie», a expliqué le docteur Hapangama, qui participe à l'étude.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos