Agence QMI

Un nouveau cœur pour Samy (vidéo)

Plus de 800 personnes sont toujours en attente d'une greffe au Québec, dont 17 enfants.

Pour sa part, Samy, 8 ans, a eu plus de chance. Il a été sauvé après avoir reçu un cœur, il y a un mois et demi.

Son père ne pourra jamais remercier assez les parents qui ont sauvé son fils en acceptant de lui donner le coeur de leur enfant décédé.

Il y a cinq ans, alors qu'il faisait continuellement de la fièvre, Samy a appris qu'il souffrait de la maladie de Kawasaki.

Cette maladie du coeur ne l'a pas empêché de vivre presque normalement jusqu'en octobre dernier alors qu'un caillot s'est formé dans une artère.

«Le soir même, il a fait une crise cardiaque», raconte le père de Samy.

Il a été gardé pendant 38 jours dans un coma artificiel aux soins intensifs de l'hôpital Sainte-Justine, à Montréal, pour permettre à son coeur de se reposer, puis il a eu un pontage.

«On ne pensait pas qu'il allait se réveiller un jour, c'était affreux», se rappelle sa mère.

En décembre dernier, il a pu sortir brièvement de l'hôpital, mais sa situation s'est à nouveau détériorée. Le 18 janvier dernier, la mauvaise nouvelle est tombée. Il lui fallait absolument un cœur.

«Moi, je me sentais normal, mais mon cœur, lui, n'aillait pas bien», dit Samy.

Le jeune garçon a tellement entendu parler des dons d'organes qu'il était prêt à donner les siens, s'il mourait, pour sauver d'autres enfants.

«Il m'a dit "maman, tu peux signer ma carte et tu peux donner tous mes organes"», confie sa mère.

Ils se préparaient à une très longue attente lorsque la bonne nouvelle est arrivée, une semaine et demie après sa dernière admission aux soins intensifs.

L'intervention s'est très bien déroulée. Le petit patient est retourné à la maison trois semaines plus tard avec de nombreux médicaments et beaucoup d'appétit.

Six jeunes sont en attente d'un coeur au Québec, dont Élissa, 5 ans. Sa situation se détériore: après avoir reçu un coeur de Berlin, elle doit porter continuellement depuis 24 heures un masque pour respirer. Seul un don d'organe la sauvera. L'attente est interminable.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos