Agence QMI

Vers un dépistage annuel du cancer du poumon?

Vers un dépistage annuel du cancer du poumon?

Selon une étude récente, le dépistage par TDM réduit de 15 % la mortalité.Photo Fotolia

Le Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs recommande le dépistage annuel du cancer du poumon par tomodensitométrie (TDM) chez les adultes à risques élevés, et ce jusqu'à trois années consécutives.

«Même si le pronostic du cancer du poumon demeure mauvais, nous commençons à observer les bénéfices du dépistage qui peut détecter la maladie à un stade précoce lorsqu'elle pourra mieux répondre au traitement», a souligné la Dre Gabriela Lewin, du groupe d'étude.

Selon une étude récente, le dépistage par TDM réduit de 15 % la mortalité reliée au cancer du poumon, comparativement au dépistage par radiographie pulmonaire.

Le dépistage préconisé par le groupe d'étude concerne le groupe des adultes âgés de 55 à 74 ans ayant des antécédents de tabagisme d'au moins 30 paquets-années, qui fument actuellement ou qui ont cessé de fumer il y a moins de 15 ans.

Le tabagisme est souvent mesuré à l'aide de paquets-années, une mesure qui représente le nombre moyen de paquets fumés quotidiennement et le nombre d'années de tabagisme. Par exemple, 30 paquets-années équivalent à une consommation d'un paquet par jour (20 cigarettes) pendant 30 ans, ou de deux paquets par jour pendant 15 ans.

Ces recommandations ont été publiées dans le Journal de l'Association médicale canadienne.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos