Agence QMI

Cancer des ganglions: une autre victoire pour Sarah-Ève

WINDSOR - La vie l'a éprouvée plus souvent qu'à son tour, mais Sarah-Ève Fontaine, originaire de Windsor, en Estrie, va mieux. Après avoir reçu de nouveaux poumons cet été, tout indique qu'elle semble avoir gagné son combat contre le cancer des ganglions.

La jeune femme de 20 ans, atteinte de fibrose kystique, avait reçu ce diagnostic seulement trois mois après sa greffe. Un coup dur pour la famille qui s'apprêtait à laisser les malheurs derrière elle.

«Je me suis un peu découragée de retrouver la santé puis je croyais que ce n'était plus vraiment pour moi», dit Sarah-Ève.

Sarah-Eve a subi deux séries de traitements, notamment de la chimiothérapie. Mais pour elle, le plus difficile aura été la perte de ses cheveux.

«Finalement, j'ai décidé de ne pas mettre de bonnet ou de perruque ou quoi que ce soit et d'assumer mon crâne dégarni puis finalement, il y a des moyens de se trouver belle pareil», assure la jeune femme.

Honorer le donneur

Pendant tout son combat, Sarah-Ève ne pensait qu'à une chose: honorer la mémoire de son donneur.

«C'est important pour Sarah-Ève, cet aspect-là, d'honorer la vie qui lui a été rendue, peu importe les circonstances», affirme sa mère, Annie Lussier.

Réapprendre à vivre

Maintenant que le cancer est disparu, elle doit réapprendre à vivre au quotidien, mais dit ne pas avoir de grands projets d'avenir.

«On dirait que je ne me permets pas non plus de penser à plein de projets parce que ce n'est pas quelque chose auquel je suis habituée. C'est un petit apprentissage que je vais devoir faire, à me laisser aller puis m'amuser», conclut-elle, sereine.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos