AFP

Surdoses fréquentes de cannabis chez les visiteurs du Colorado

Surdoses fréquentes de cannabis chez les visiteurs du Colorado

Photo Fotolia

WASHINGTON - Un nombre grandissant de visiteurs qui se rendent dans le Colorado, premier État américain à avoir légalisé la vente du cannabis en 2014, se retrouvent aux urgences après avoir consommé cette drogue de manière excessive, révèle une étude publiée mercredi.

«Les visites aux urgences dues à la consommation de cannabis ont augmenté davantage chez les personnes qui ne résident pas dans le Colorado que chez celles habitant cet État», a ainsi constaté le Dr Howard Kim, de la faculté de médecine de l'Université Northwestern, principal auteur de cette étude parue dans le New England Journal of Medicine.

«Cela pourrait indiquer que les non-résidents de l'État ne sont pas bien informés sur les effets néfastes de la marijuana», estime-t-il.

Ces effets peuvent être de l'anxiété, des hallucinations, une altération des capacités mentales, des symptômes cardiovasculaires (accélération du rythme cardiaque, palpitations et hypertension), des douleurs gastro-intestinales ou des vomissements.

Les chercheurs relèvent que les surdoses se produisent plus souvent quand cette drogue est consommée sous forme comestible, dans des biscuits par exemple, car les utilisateurs ne se rendent pas compte immédiatement des effets du cannabis.

«Les gens qui mangent des produits contenant de la marijuana ne ressentent aucun effet sur le moment, ce qui les conduit à en consommer davantage», explique le Dr Kim. «Et quand les effets se font sentir ils sont beaucoup plus puissants».

De plus, le contenu en cannabis de ces produits comestibles varie énormément, il est ainsi difficile de savoir quelle dose exactement est absorbée.

Les visiteurs dans le Colorado venant d'un autre État ou de l'étranger qui se sont retrouvés aux urgences hospitalières avec des symptômes de surdose de cannabis ont représenté 163 visites pour 10 000 en 2014, contre 78 pour 10 000 en 2012, soit une augmentation de 109 %.

Parmi les habitants du Colorado, le nombre de ces visites est passé de 70 pour 10 000 en 2012 à 101 pour 10 000 en 2014, ce qui représente un accroissement de 44 %.

«Nous avons noté que ces visiteurs extérieurs étaient venus dans le Colorado pour de toutes autres raisons que de consommer du cannabis: ils venaient rendre visite à de la famille ou pour affaires», précise le Dr Kim. Et «ils se sont retrouvés à l'hôpital parce qu'ils ont voulu essayer un peu de marijuana».

La plupart ont été soignés et ont pu rentrer chez eux après quelques heures.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos