Agence QMI

Un voyageur québécois a contracté le virus Zika

QUÉBEC - Le risque d'être infecté par le virus Zika au Québec «serait pratiquement nul», selon le directeur national de santé publique, le docteur Horacio Arruda, mais un voyageur québécois l'a contracté lors d'un déplacement à l'étranger.

Des analyses en laboratoire ont confirmé ce diagnostic au cours des dernières heures.

«Ce voyageur revenait d'un pays d'Amérique du Sud où le virus circule, il avait des symptômes bénins et est maintenant complètement rétabli», a dit Noémie Vanheuverzwijn du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSSQ) du Québec.

«C'est prévisible et attendu qu'il y ait des voyageurs qui contractent le virus Zika quand ils vont en Amérique du Sud», a-t-elle poursuivi.

Pour des raisons de confidentialité, cette porte-parole du MSSSQ n'a pas voulu donner plus de détails, notamment le ou les pays visités par cette personne ni la date de son déplacement.

Au Québec, le risque de contracter le virus Zika «serait pratiquement nul» parce que le moustique responsable de sa propagation ne peut pas subsister dans le climat québécois.

«Le virus Zika se transmet par la piqûre de moustiques qui ne sont pas présents au Québec, a dit le docteur Arruda dans un communiqué publié vendredi. Les Québécois qui voyagent dans des pays où le virus et les moustiques vecteurs sont présents pourraient y être exposés et développer des symptômes de leur infection de retour au pays. Toutefois, une très forte majorité de gens qui contractent ce virus sont asymptomatiques, et dans le cas où une personne ressent des symptômes, ceux-ci sont généralement bénins.»

Ce virus pourrait entraîner des complications graves chez les bébés portés par une mère infectée pendant sa grossesse, a poursuivi le docteur Arruda. Les femmes enceintes, tout comme les femmes qui souhaitent devenir enceintes, et qui prévoient voyager dans les régions où ce virus circule sont invitées à en discuter avec un professionnel de la santé.»

Le virus Zika a une période d'incubation de trois à douze jours. Les symptômes durent entre deux à sept jours, notamment une fièvre peu élevée, des éruptions cutanées, de la faiblesse physique, un manque d'énergie et des maux de tête.

La plupart des gens infectés, qui ne sont pas contagieux - le virus Zika ne se transmet pas de personne à personne -, se «rétablissent complètement sans complications», a-t-on précisé, mais des analyses se poursuivent pour mieux connaître le virus Zika et ses implications sur l'être humain.

Le directeur national de santé publique recommande aux voyageurs de se prémunir contre les piqûres de moustiques s'ils se dirigent vers les zones à risque.

«On recommande aux femmes enceintes de reporter leur voyage en Amérique du Sud, a ajouté Mme Vanheuverzwijn. Si elles ne peuvent pas, il est préférable de consulter son médecin avant de partir, de porter des vêtements longs et d'utiliser un insectifuge.»

Plus d'information est disponible sur le Portail santé mieux-être du gouvernement du Québec.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos