Agence QMI
Agence QMI

Virus d'Epstein-Barr: essai d'un nouveau traitement

Virus d'Epstein-Barr: essai d'un nouveau traitement

La première phase des essais a reçu l'approbation de Santé Canada et devrait démarrer sous peu.Photo Fotolia

Agence QMI

MONTRÉAL - Le Centre d'excellence en thérapie cellulaire de Maisonneuve-Rosemont va tester un traitement novateur visant à traiter les lymphomes associés au virus d'Epstein-Barr.

Cette thérapie unique au Canada consiste à injecter au patient une sorte de «super-soupe» de lymphocytes T, autrement dit une armée prête à combattre le virus. Cette armée est développée à partir de cellules prélevées sur le patient et mises en culture avec des stimulants, afin qu'elles puissent reconnaître et éradiquer le virus ciblé.

Ce traitement adapté de méthodes initialement développées aux États-Unis veut redonner aux patients immunodéprimés les moyens immunitaires de combattre le virus d'Epstein-Barr (EBV).

«Nous commençons par l'EBV mais une fois la preuve faite que ce produit cellulaire est sécuritaire, nous pourrons nous attaquer à tous les virus qui peuvent mettre en péril la santé des patients, ainsi qu'à d'autres cibles, par exemple celles qu'expriment les tumeurs», a expliqué le Dr Jean-Sébastien Delisle, du Centre d'excellence en thérapie cellulaire.

Le virus de l'EBV est présent chez la plupart des gens et cause la mononucléose chez une personne saine. Il peut toutefois engendrer des lymphomes mortels chez des patients immunodéprimés.

La première phase des essais a reçu l'approbation de Santé Canada et devrait démarrer sous peu.

Si les tests sont concluants, le Dr Delisle espère pouvoir réussir à développer à terme une culture cellulaire qui pourra combattre plusieurs virus à la fois.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos