Agence QMI

Le gouvernement investit pour faire bouger les Québécois

Le gouvernement investit pour faire bouger les Québécois

Sébastien Proulx. Photo Archives / Agence QMI

Le gouvernement du Québec compte investir 507 millions $ en infrastructures sportives et 64 millions $ en mesures incitatives afin de pousser les Québécois à «bouger davantage». 

Québec espère ainsi que, d'ici 2027, la proportion de Québécois qui occupent leur temps libre par l'activité physique augmente d'au moins 10 %. Chez les jeunes de 6 à 17 ans, le gouvernement Couillard souhaite voir cette proportion augmenter de 20 %.

«Cette politique, dont le but est d'inciter un plus grand nombre de personnes à bouger davantage au quotidien, permettra la mise sur pied d'initiatives dont pourra bénéficier l'ensemble des Québécois, quel que soit leur âge», a indiqué le ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Sébastien Proulx, lors d'une annonce, lundi.

Pour y parvenir, M. Proulx a l'intention d'intervenir dans les services de garde éducatifs, dans les écoles, et «dans tous les milieux».

Cette politique en matière de sport, intitulée Au Québec, on bouge! se décline en quatre axes principaux: l'accessibilité aux services et aux installations; la qualité de l'expérience; la promotion et la valorisation de l'activité physique, du sport et du loisir; ainsi que le leadership et la concertation des acteurs et des partenaires.

De plus, le gouvernement a conclu un partenariat avec le Grand défi Pierre Lavoie, appelé Force 4. Cette mesure vise à faire bouger les élèves du primaire 60 minutes par jour.

«En investissant dans les saines habitudes de vie et, surtout, en le faisant dans le milieu de l'éducation, nous mettons toutes les chances de notre côté pour influencer la population dès l'enfance à faire de bons choix santé aujourd'hui et pour la vie», a indiqué Pierre Lavoie. 



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos