Améli Pineda
Agence QMI

Défi santé: le maire Coderre en mode régime

Défi santé: le maire Coderre en mode régime

Denis Coderre.Photo Archives / Agence QMI

Améli Pineda

MONTRÉAL - Délesté de 15 livres en deux semaines, le maire de Montréal, Denis Coderre, compte refaire sa garde-robe, mais il veut surtout inspirer les Montréalais en perdant pas moins de 53 lb d'ici la fin du printemps, et passer de 278 lb à 225 lb.

Le maire Coderre est fier de dire qu'il a décidé de s'occuper de sa santé. «Quand on est rendu à 51 ans, il faut aussi que tu te prennes en main, que tu trouves un équilibre entre ta façon de vivre ta vie et ton travail», a-t-il confié.

Il espère surtout inspirer des Montréalais qui hésitent à se mettre à l'entraînement. «Si Coderre peut le faire, pas mal de gens peuvent le faire», a-t-il dit le sourire en coin.

Un vélo à l'hôtel de ville

Chaque matin, dès 6h45, le maire pédale pendant une trentaine de minutes sur un vélo stationnaire qu'il a installé à côté de son bureau, à l'hôtel de ville de Montréal.

«J'ai pris un peu d'avance, parce que je vais participer au Défi santé 5/30 qui consiste à manger cinq portions de fruits et légumes et effectuer 30 minutes d'activité physique par jour pendant le mois de mars», a-t-il expliqué.

En plus de la perte de poids de 53 lb qu'il souhaite atteindre, M. Coderre entend être en forme pour prendre part au Tour de l'île de Montréal, le 31 mai prochain.

«Le plus difficile c'est de commencer, mais une fois que c'est fait, on est motivé et ça va de soi», a-t-il ajouté.

Et la motivation ce n'est pas ce qui manque au maire. Épaulé par le médaillé olympique en ski acrobatique, Alexandre Bilodeau, le maire a l'intention de relever son défi.

«J'ai parié avec Jim Beis (responsable du sport au comité exécutif de la Ville), qui est un fier partisan des Maple Leafs de Toronto, que si j'arrive à 225 lb avant le Tour de l'île, auquel on va participer ensemble, il devra porter le chandail du Canadien», a-t-il mentionné.

Nouvelle image

Avec cette perte de plus de 50 lb qu'en sera-t-il de l'image du maire? Pour Marc Beaudet, caricaturiste au Journal de Montréal, la différence n'est pas encore assez significative pour qu'il change son coup de crayon.

«Je n'ai jamais vraiment fait de gag sur le poids du maire, mais on ne va pas se cacher que c'est toujours plus lfun de dessiner quelqu'un de plus rond que quelqu'un qui a peu de traits ou de défauts. Comme caricaturiste, on aime avoir de la matière», a indiqué M. Beaudet.

Il a précisé que pour un caricaturiste, c'est surtout la personnalité et l'attitude du personnage qui guide le dessin.

«Sa personnalité ne changera pas, a-t-il souligné. M. Coderre restera toujours le même homme, fougueux, dynamique et présent partout, alors s'il perd beaucoup de poids, je vais sans doute amincir certains traits, mais sans plus.»

Marc Beaudet rappelle qu'en caricature, c'est comme à la télé, le poids n'est pas toujours proportionnel à la réalité. «Excusez-nous M. le maire, mais dans votre caricature on exagère toujours un peu, alors il faudra perdre plus de 50 lb pour que ça paraisse dans nos dessins», a dit à la blague M. Beaudet.


Les trois astuces minceur du maire

Au moins cinq portions de fruits et légumes par jour
Entraînement de 30 minutes quotidiennement
Prendre des temps de repos et se coucher tôt

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos