Confessions d'une médecin de famille

Chronique
Confessions d'une médecin de famille

Dre Anonyme
Canoë

Mes résolutions en 2017

Mes résolutions en 2017

Photo Fotolia

Dre Anonyme

Voilà mes résolutions en 2017:

1. J'arrête de lire des articles dans les revues médicales, écrites par des spécialistes, pour m'informer. Je lirai seulement les infos sur Facebook. À ce qui paraît, c'est une source sûre, et bien moins biaisée que mes livres médicaux.

2. J'augmente mon efficacité au travail en voyant au moins 10 patients de plus par jour. Nouvelles techniques à l'essai: «ignorer les plaintes/le patient», «sors d'ici après 7 minutes» et «tiens, repars avec une prescription de marijuana».

3. Je m'engage quand même à prendre 5 minutes par patient afin de répondre à son insatisfaction et le référer directement au ministre de la santé. Vous êtes insatisfaits du médecin que vous avez eu via le guichet? Barrette. Vous avez un médecin de famille, mais il n'a pas le temps de vous voir à cause de ses 1000 autres patients? Barrette. Vous avez un médecin de famille mais il est en burnout? Barrette.

4. Je promets de ne plus participer aux réunions de département, où personne ne me demande mon opinion et où on me met au courant des décisions du gouvernement sur lesquelles je n'ai aucun contrôle. Je pourrais mettre un épouvantail à ma place, je suis certaine que personne ne s'en rendrait compte.

5. J'attends avec impatience une autre conférence de presse du ministre Gaétan Barrette: «Journée de rêve au spa CHSLD, spécial bain à la débarbouillette».

«Ne plus rire des naturopathes et homéopathes»

6. Je vais faire l'expérience de ne pas prescrire de médicaments pendant un mois, en réponse à l'article du Journal de Montréal selon lequel les médecins prescrivent trop de médicaments.

7. Par le fait même, je m'attends à recevoir trois fois plus de plaintes au Collège des médecins du Québec: «Quel médecin incompétent, elle m'a prescrit de l'exercice pour mon diabète!», «Gaspillé 3 heures aux urgences pour me faire expliquer comment gérer mes crises de panique avec ma respiration, quelle insignifiant!».

8. Je vais passer moins de temps à l'ordinateur. Sauf quand je suis au travail, parce que les dossiers sont informatisés. Et sauf le soir quand je dois finir de rédiger mes dossiers à la maison. Et sauf la fin de semaine quand je dois lire des articles pour me garder à jour. Bon, je vais passer plus de temps à l'ordinateur alors.

9. Je promets de ne plus rire des naturopathes et des homéopathes. Finalement, ils nous libèrent de nos patients les plus accablants, qui ne croyaient pas à la médecine moderne de toute façon. Merci, je n'aurai plus à discuter de curcuma et de détoxification de la rate.

10. Je coupe les beignes et le café.

11. Je donne la chance aux gens. Si on me dit: «Tu sais, ça ne peut pas être pire que maintenant», je réponds: «Je suis sûre qu'ils peuvent se surpasser cette année».

Pour questions et commentaires, écrivez à dreanonyme@gmail.com.

Précédents textes:


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos