RelaxNews

Lombalgies chroniques: l'ostéopathie, une solution?

Lombalgies chroniques: l'ostéopathie, une solution?

Les lombalgies sont souvent dues à des lésions. Photo RelaxNews

Avant d'opter pour la chirurgie, mieux vaut tenter un suivi en ostéopathie en cas de lombalgie chronique. Selon une étude américaine, six séances d'ostéopathie sur une période de huit semaines suffisent à réduire les douleurs et améliorer l'état général, notamment la mobilité.

Une équipe de chercheurs de l'University of North Texas, aux États-Unis, confirment l'efficacité de l'ostéopathie dans la prise en charge de la douleur et l'amélioration de la fonction chez les patients souffrant de lombalgies chroniques, en particulier chez ceux qui souffrent le plus et se plaignent des handicaps les plus sévères. L'ostéopathie est une médecine parallèle qui repose sur des manipulations manuelles des muscles et du squelette permettant de soulager certains troubles fonctionnels.

Caractérisées par une douleur dans le bas du dos, les lombalgies sont très fréquentes et récidivantes et souvent dues à des lésions des muscles, tendons ou ligaments soutenant la colonne vertébrale. Les médecins parlent de lombalgies «aigües» si celles-ci durent moins de six semaines, «chroniques» lorsqu'elles s'étendent au-delà de trois mois.

La sciatique (ou lombosciatique) définit quant à elle une compression du nerf sciatique, provoquant une douleur très vive, comme une décharge électrique, qui part du bas du dos jusqu'aux orteils, en passant par la jambe.

Les conclusions des chercheurs, présentées dans le Journal of the American Osteopathic Association, préconisent d'adopter le type de suivi ostéopathique avant d'opter pour un acte de chirurgie radical. Si le repos et les médicaments anti-inflammatoires sont le plus souvent indiqués, la médecine manuelle ostéopathique peut elle aussi permettre de soulager les douleurs et d'éviter les récidives.

Pour les besoins de l'étude, un premier essai a été mené auprès de 455 hommes et femmes, âgés de 21 à 69 ans, atteints de lombalgie depuis 3 mois au moins. L'efficacité de 6 séances d'ostéopathie a été évaluée sur une période de 8 semaines. Le rétablissement ou les améliorations ont été évalués 4 semaines après la dernière séance, par la prise en compte des niveaux de douleur et de l'état fonctionnel des patients.

Une seconde étude a cherché à identifier les caractéristiques des patients qui ont bénéficié le plus du traitement ostéopathique. D'après les résultats, ceux décrits comme étant les plus invalides obtiennent, avec le traitement ostéopathique, les meilleurs scores d'amélioration.

Par ailleurs, les chercheurs soulignent que «si un bénéfice significatif est défini comme une réduction de 50 % ou plus de la douleur et de l'invalidité, l'ostéopathie se révèle efficace chez la majorité des patients et doit toujours être tentée avant de recourir à la chirurgie».

L'étude révèle que l'ostéopathie reste, cependant, également bénéfique chez les patients à lombalgie de sévérité modérée.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos