Etienne Bouchard
Agence QMI

L'hécatombe chez le Canadien en 2015

L'hécatombe chez le Canadien en 2015

Elmer Lach.Photo Agence QMI

Etienne Bouchard

L'année 2015 a été marquée par le départ de grands noms du Canadien de Montréal, dont l'ancien ailier gauche Dickie Moore, décédé le 19 décembre à l'âge de 84 ans.

Le double récipiendaire du trophée Art-Ross et gagnant de six coupes Stanley entre 1949 et 1968 fut l'un des meilleurs joueurs de l'histoire de la Ligue nationale de hockey. Intronisé au Temple de la renommée en 1974, le Montréalais a contribué à la dynastie du Tricolore durant la décennie 1950, au cours de laquelle le club a décroché cinq titres consécutifs.

Moore demeurait actif en dépit de son âge avancé, puisqu'il dirigeait son entreprise d'équipement de location dans la région métropolitaine.

Mis à rude épreuve

La grande famille du Bleu-Blanc-Rouge a été éprouvée le 9 février par le décès de l'ex-entraîneur Claude Ruel, qui a dirigé l'équipe deux fois. «Piton» l'a menée aux grands honneurs en 1969, en plus de superviser le développement de nombreux espoirs de l'organisation plus tard.

Le 4 avril, la Sainte-Flanelle a perdu un autre de ses grands, Elmer Lach. Membre de la célèbre «Punch Line», celui qui était âgé de 97 ans a soulevé le gros trophée à trois reprises entre 1940 et 1954, mettant la main sur le Art-Ross et le Hart à une occasion.

Le Canadien a aussi été éploré par la perte de Bob Fillion, Bert Olmstead, Dollard St-Laurent et Todd Ewen. Ce dernier luttait contre la dépression et a été retrouvé sans vie à la suite d'un suicide apparent.

Le «Journal» en deuil

Au terme d'une longue et courageuse bataille contre le cancer, le chroniqueur du «Journal de Québec» Albert Ladouceur nous a quittés le 23 mai, après une carrière de 40 ans dans le journalisme sportif.

Ayant toujours montré sa joie de vivre malgré la maladie l'affligeant, il a été longtemps affecté à la couverture des Nordiques de Québec et a travaillé durant des événements sportifs d'importance majeure. La galerie de presse du Centre Vidéotron porte maintenant son nom.

Ailleurs, le hockey a vu certains de ses piliers disparaître, dont l'architecte de la dynastie des Islanders de New York, Al Arbour, et le Québécois Marcel Pronovost, qui a disputé plus de 1200 matchs dans la LNH. Jean-Paul Parisé et Steve Montador, aux prises avec des symptômes post-traumatiques, sont aussi décédés.

Au baseball, l'ex-receveur des Yankees de New York Yogi Berra et le cogneur des Cubs de Chicago Ernie Banks ont rendu l'âme. La course automobile a pleuré la mort de Jules Bianchi et de Justin Wilson, heurté par un aileron durant une course IndyCar. Dans la NBA, l'entraîneur Flip Saunders a été emporté par le cancer.

En Argentine, un accident a coûté la vie à trois sportifs français durant un tournage, soit Alexis Vastine (boxe), Camille Muffat (natation) et Florence Arthaud (navigation).



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook