Acheter en ligne pour éviter les foules

Acheter

Photo d'archives / Agence QMI

En 2014, près du quart des Québécois effectueront leurs achats de cadeaux par l'intermédiaire d'un site Internet, une donnée en augmentation constante chaque année. Doit-on y voir là une nouvelle habitude de consommation? Sans aucun doute.

De plus en plus d'adeptes

Selon une étude réalisée par le Conseil québécois du commerce de détail, on estime que 40 millions de dollars de plus seront dépensés en ligne cette année, comparativement à 2013.

Très certainement, bon nombre de ces dollars seront dépensés à l'occasion du Cyber lundi. Les détaillants en seront heureux, et les consommateurs aussi! Ces derniers pourront en effet profiter de la traînée du Vendredi fou... dans le confort de leur foyer. Pas mal, non? Pas étonnant que le Cyber lundi fasse de plus en plus d'adeptes comme Geneviève DeMontigny.

Depuis deux ou trois ans, elle achète des articles lors du Vendredi fou et du Cyber lundi. «Mais je préfère de loin le magasinage en ligne. Du confort de mon salon! Je ne vais pas en magasin, parce que je trouve qu'il y a trop de monde», dévoile la jeune femme en précisant qu'en général, elle connaît bien, à l'avance, le produit et la marque qu'elle désire acheter.

Si Mme DeMontigny ne fouille pas les sites Web à la recherche d'aubaines, elle aime recevoir une infolettre lui indiquant les promotions à venir. C'est ce qui la convaincra d'acheter. Ou pas.

Une manne pour les détaillants

Les détaillants québécois sont de plus en plus nombreux à offrir des promotions intéressantes en ligne, profitant ainsi de la manne de consommateurs prêts à éviter les foules pour faire leurs emplettes des fêtes.

Avec les achats en ligne, toutefois, les consommateurs sont libres d'acheter où ils veulent... Les commerçants québécois ont donc tout intérêt à développer leur offre en ligne, pour ainsi faire face à la concurrence provenant de l'extérieur.

Les Québécois seraient d'ailleurs prêts à favoriser l'achat local. Selon l'étude du Conseil québécois du commerce de détail, en 2013, un Québécois sur trois s'est procuré des produits et services sur le site Web d'un détaillant québécois ou canadien.

Aussi sur Canoe.ca


Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos