Rupture d'inventaire pour L'osti d'jeu avant Noël

Rupture

Photo Courtoisie / Randolph Pub Ludique

MONTRÉAL - L'entreprise derrière un jeu de société très populaire au Québec, L'osti d'jeu, ne parvient pas à combler les demandes: après en avoir vendu 44 000 exemplaires depuis le lancement en décembre 2014, l'organisation est en rupture de stock à quelques jours de Noël.

«On est probablement parmi les meilleurs vendeurs cette année», se félicite Joël Gagnon, copropriétaire du Randolph Pub Ludique et directeur de projet pour L'osti d'jeu, à Montréal.

Le Randolph Pub Ludique, situé au 2041 de la rue St-Denis à Montréal, est depuis 2012 un pub et une boutique pour les amateurs de jeux de société. L'entreprise a pour associés le comédien Normand D'Amour, Justin Bazoge, Benoît Gascon et Joël Gagnon.

En octobre 2014, un collectif a créé L'osti d'jeu en s'inspirant de suggestions des clients du Randolph Pub Ludique.

«J'ai vu le projet grandir dès ses débuts», a raconté Joël Gagnon. «On a voulu le faire le plus québécois possible», tant sur le plan du contenu que de l'esthétique.

La rupture de stock s'explique par un manque de fric: les institutions financières étant peu portées à prêter à des restaurants et des bars, le Randolph Pub Ludique n'est pas parvenu à obtenir des liquidités qui lui auraient permis de faire face à la demande pour L'osti d'jeu à l'approche des Fêtes.

«Il a fallu financer le jeu à même notre fonds de roulement», a confié Joël Gagnon, ajoutant, «nous avons dû nous serrer la ceinture cet automne.»

La commande d'exemplaires prévue pour Noël, 15 000 unités, a été décalée en janvier pour éviter un goulot d'étranglement financier.

«J'estime que ce sera vendu en un mois», a déclaré Joël Gagnon.

Un jeu pour public averti

L'osti d'jeu est un divertissement «pour adultes» qui associe des cartes-questions et des cartes-réponses pour générer quantité de blagues douteuses, empreintes de malaises et souvent suggestives. «Ce n'est pas édifiant!», a averti Joël Gagnon, sourire en coin.

Le concept est inspiré de jeux américains comme «Apples to Apples» et «Cards Against Humanity».



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos