Libéré grâce aux délais: l'accusé risque la déportation

10 avril 2017

Le premier accusé de meurtre au Québec libéré en raison des interminables délais judiciaires est toujours détenu, en attendant de voir s’il sera déporté.