Roulottes «non sécuritaires» pour les patients: explications