La punaise diabolique s’installe à Montréal: entrevue