Entrevue avec Patrick Gagnon, un Québécois au Burkina Faso