TVA Nouvelles 
Agence QMI

Le lait américain, «laissez-le pourrir sur les tablettes!»

Le lait américain, «laissez-le pourrir sur les tablettes!»

TVA Nouvelles 

Un producteur laitier pressé de questions par des consommateurs intéressés a décidé de prendre les choses en main pour inciter à acheter canadien.

Christian Côté a publié une vidéo sur Facebook dans laquelle il explique, le plus simplement du monde, ce qu'il faut surveiller avant de mettre un produit laitier dans son panier.

À ses côtés, une vache peinte en bleue, avec «de la petite peinture d'Halloween», tient-il à préciser. «Ma vache va être bien correcte, deux-trois jours et ça ne paraîtra plus», indique-t-il pour rassurer les défenseurs des animaux.

Sans le logo de la vache bleue, une forme d'appellation contrôlée selon lui, «vous n'en achetez pas»! Quitte à laisser pourrir le lait américain sur les tablettes.

«Ça vous tente-tu d'être solidaire une fois pour toutes, le Québec, de ne plus laisser entrer les produits américains de Trump, bourrés de somatotrophine, de glyphosate, pas buvables, pas bons pour la santé?» demande M. Côté, dans une envolée passionnée.

Le coloré producteur laitier de Sainte-Brigide-d'Iberville dit qu'il a reçu une majorité de réactions positives et qu'il sent l'appui des Québécois, après avoir publié son message improvisé. «Ça m'a vraiment sorti du coeur», a-t-il expliqué, ajoutant que les consommateurs ont le pouvoir de faire bouger les choses.

Le nouvel ALENA, conclu le 30 septembre dernier, ouvre une troisième brèche en deux ans sur le marché du lait et permet aux produits américains d'envahir le marché d'ici. Les producteurs laitiers ont réagi avec inquiétude et colère, considérant que le gouvernement Trudeau ne les avait pas écoutés pour en arriver à cette entente.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos