Agence QMI
Journal de Montréal

La tornade qui a touché l'Ontario pourrait avoir été de force 4

La tornade qui a touché l'Ontario pourrait avoir été de force 4

PHOTO MATT DAY, AGENCE QMI

Agence QMI

La tornade qui a touché la région de Dunrobin, en Ontario, vendredi après-midi pourrait avoir été de force 4 sur l'échelle de Fujita avant de perdre en puissance en atteignant Gatineau.

C'est ce que croit le météorologue Gilles Brien qui a bien noté le nuage de débris qui était visible autour de la colonne d'air.

«Il y a des rapports aux États-Unis de vaches qui ont été propulsées jusqu'à 12 kilomètres. Donc, c'est très puissant. (...) Présentement, les gens d'Environnement Canada suggèrent que ça pourrait même être une F4», a expliqué le météorologue à TVA Nouvelles.

Les vents auraient donc atteint des vitesses phénoménales en Ontario.

«Quand vous dépassez F3, vous êtes rendus à 300 km/h. À F2, vous allez toucher l'intégrité structurelle d'une maison, les F3 vont déraciner des arbres, arracher des toits. Quand vous êtes dans une F4, c'est une destruction pratiquement massive», illustre M. Brien.

Par ailleurs, la tornade a été tellement dévastatrice que les dommages aux installations électriques sont «pires que le verglas de 1998».



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos