Agence QMI
Agence QMI

Pornographie juvénile: un militaire basé en Alberta au banc des accusés

Pornographie juvénile: un militaire basé en Alberta au banc des accusés

Photo d'archives

Agence QMI

COLD LAKE, Alberta - Le Service national des enquêtes des Forces armées canadiennes a annoncé mardi avoir porté des accusations en matière de pornographie juvénile et de leurre d'enfant contre un militaire basé à Cold Lake, en Alberta.

Le caporal Jean-François Paquette a été formellement accusé jeudi dernier. Il fait notamment face à des chefs d'accusation de leurre d'enfant de moins de 16 ans, d'avoir produit, imprimé ou publié de la pornographie juvénile, de distribution ou de vente de pornographie juvénile, d'avoir tenté de commettre une agression sexuelle sur un enfant de moins de 16 ans et d'incitation à des contacts sexuels.

Selon les Forces armées canadiennes, les faits qui sont reprochés au caporal se seraient produits le 3 juillet sur internet.

Les autorités n'ont pas fourni davantage de détails quant aux circonstances entourant cet événement.

«Je suis fier de l'excellent travail de nos enquêteurs, qui ont rapidement répondu à la suite d'un signalement de leurre d'enfant. Les allégations touchant des jeunes à risque sont particulièrement inquiétantes et ces accusations sont le reflet de notre détermination à protéger nos collectivités», a déclaré par voie de communiqué le lieutenant-colonel Kevin Cadman, commandant du Service national des enquêtes des Forces armées canadiennes.

Le caporal Jean-François Paquette est un membre du 4e Escadron de soutien de mission de la Base des Forces canadiennes de Cold Lake.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos