Agence QMI
Agence QMI

4000 constats d'infraction de plus: les radars photo ont fait un retour en force en mai

4000 constats d'infraction de plus: les radars photo ont fait un retour en force en mai

Photo d'archives Simon Clark

Agence QMI

Depuis quelques semaines, le nombre de contraventions liées aux radars photo a explosé au Québec.

Les automobilistes québécois ont reçu trois fois plus de constats d'infraction le mois dernier qu'en avril.

Selon des données du ministère de la Justice, le nombre de constats d'infraction liés aux radars photo était supérieur d'environ 4000 en mai par rapport au mois précédent.

En comparaison, la hausse notée entre les mois de mars et d'avril 2018 représentait environ 1000 constats.

L'augmentation du mois dernier s'explique entre autres par l'utilisation de radars fixes installés à travers la province.

Dans la grande région de Montréal, l'un des radars les plus efficaces est celui installé sur l'autoroute 15, à la hauteur de Mirabel. À lui seul, il a permis de donner 1000 constats d'infraction de plus le mois dernier.

Certains des radars, dont celui installé sur le boulevard Charest à Québec, ont commencé à produire leurs premiers constats d'infraction en mai.

Depuis un jugement émis en novembre 2016 qui avait entraîné un flou juridique au sujet des radars photo, le gouvernement a apporté des modifications au Code de la sécurité routière.

Québec avait donc prévu un retour en force des contraventions cet été.

Chez CAA-Québec, on accueille positivement la hausse des constats d'infraction liés aux radars photo.

«Oui c'est une bonne chose. Parce qu'on sait que ça fonctionne pour la sécurité routière. Là où il y a un radar photo, on voit que les automobilistes vont ralentir, faire des efforts, être davantage prudents», explique Pierre-Olivier Fortin, porte-parole de l'organisme.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos