Maxime Deland
Agence QMI

Québécois morts dans un accident de la route au Connecticut: le conducteur de l'autre véhicule a été arrêté

Québécois morts dans un accident de la route au Connecticut: le conducteur de l'autre véhicule a été arrêté

Photo d'archives

Maxime Deland

La police de Farmington, au Connecticut, a arrêté un homme de 54 ans soupçonné d'avoir causé l'accident de la route qui a coûté la vie à deux Québécois, à la mi-septembre.

Tard dans la soirée du 14 septembre, une violente collision est survenue sur la route 6, à Farmington.

Réjean St-Pierre et Benoit Boislard, tous deux âgés de 66 ans et originaires de l'Estrie, ont péri lors du drame.

Au moment des faits, les deux hommes, qui étaient accompagnés de deux femmes, se rendaient aux funérailles de leur oncle aux États-Unis.

L'enquête menée par la police de Farmington a permis d'établir que l'accident aurait été causé par Edward Brozynski, qui était intoxiqué lors de la collision.

Selon les autorités américaines, Brozynski aurait dévié de sa voie pour se retrouver en sens inverse, au moment où la voiture des victimes s'amenait.

L'impact aura été fatal pour les deux Québécois. Quant aux deux femmes qui les accompagnaient, une d'elles a été traitée avant d'obtenir son congé d'un hôpital local, alors que l'autre avait été plus gravement blessée.

Edward Brozynski, qui avait aussi été blessé dans l'accident, a été épinglé vendredi à Unionville, dans l'État du Connecticut, et il comparaîtra mardi sous plusieurs accusations, dont deux d'homicide involontaire avec véhicule motorisé. Il risque un maximum de 10 ans d'emprisonnement pour chacun des deux chefs d'homicide, en plus d'amendes, s'il est reconnu coupable.

Le montant de sa caution a été fixé à 275 000 $ US.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos