Agence QMI
Agence QMI

Du pot moins dispendieux dans les réserves

Du pot moins dispendieux dans les réserves

Photo Fotolia

Agence QMI

Au même titre que les cigarettes, l'essence et la boisson, les autochtones pourront fixer leur prix de vente pour le cannabis vendu sur leur territoire en plus d'être exempt de TPS et TVQ, a rapporté, jeudi, «le Devoir».

C'est ce qu'a confirmé la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, Lucie Charlebois, lors d'une entrevue avec le quotidien montréalais.

Questionnée à savoir ce que les conseils de bande pourront faire dans la commercialisation du pot quand il sera légalisé en juillet prochain, elle a répondu; «comme ils veulent, où ils veulent et au prix qu'ils veulent.»

Les Premières Nations devront respecter l'âge légal de consommation et s'approvisionner, soit à la Société du cannabis du Québec (SCQ) a-t-elle ajouté.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos