Agence QMI
Agence QMI

Tous les étudiants actuels du Conservatoire se portent à la défense de Gilbert Sicotte

Tous les étudiants actuels du Conservatoire se portent à la défense de Gilbert Sicotte

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Agence QMI

Les 32 étudiants actuels du Conservatoire d'art dramatique de Montréal (CADM) font front commun et se portent à la défense du comédien et professeur Gilbert Sicotte, qui a fait l'objet cette semaine d'un reportage de Radio-Canada dans lequel une vingtaine de personnes l'accusent d'avoir usé de méthodes d'enseignement brutales, de harcèlement psychologique et d'abus de pouvoir.

Dans une lettre coiffée du titre L'affaire Sicotte: des nuances, dont Le Devoir a obtenu copie, ils écrivent que l'homme de 69 ans est un «enseignant très exigeant, et ce, autant envers lui-même qu'envers ses étudiants. Tous le savent, son cours est difficile puisqu'il consiste à faire face à ses émotions. Il est d'une franchise parfois brusque, certes, mais qui nous pousse à nous dépasser et à mieux nous connaître en tant qu'acteurs et actrices».

Ces futurs comédiens se disent «ébranlés par la suspension provisoire» de M. Sicotte et soulignent qu'aucun d'entre eux n'a été interrogé par la société d'État dans le cadre de son reportage.

Ils se disent «contre toute forme de violence» et ne veulent pas «glorifier» le travail d'enseignant de Gilbert Sicotte, mais ils affirment qu'«il est important de bien le comprendre et de le questionner. Nous ne discréditons pas les allégations posées contre lui, mais nous dénonçons et déplorons la rapidité que certains auront eue à le mettre sur le bûcher du tribunal populaire», écrivent-ils.

«Les accusations pesant présentement sur Gilbert Sicotte sont graves. Il est essentiel que la lumière soit faite sur la situation, mais d'ici là, nous espérons de tout coeur que cet homme contribuant à notre éducation professionnelle fera l'objet d'un doute raisonnable», concluent-ils.

Radio-Canada a reçu plusieurs plaintes à la suite de la diffusion de son reportage sur Gilbert Sicotte et son directeur de l'information a dû se justifier d'avoir rendu publiques ces allégations.

Une longue carrière

Les Québécois connaissent Gilbert Sicotte à travers plusieurs projets à succès, dont son rôle marquant de Jean-Paul Belleau dans les téléromans «Des dames de coeur» et «Un signe de feu». Toujours au petit écran, on l'a notamment suivi dans les séries «Fortier», «Marguerite Volant» et «Trauma».

Au cinéma, il a brillé récemment dans «Paul à Québec» ainsi que dans «Le vendeur», «Continental, un film sans fusil» et «La vie secrète des gens heureux», pour ne nommer que ces projets.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos