Agence QMI
Agence QMI

Trois ans de prison pour avoir laissé mourir son fils

Trois ans de prison pour avoir laissé mourir son fils

Photo Fotolia

Agence QMI

CALGARY | Une mère de Calgary a écopé de trois ans de prison, vendredi, en raison de sa négligence qui a mené à la mort de son fils de 7 ans.

Au cours de l'hiver 2013, le petit Ryan a subi une infection bactériale qui s'est répandue dans son système, allant jusqu'à causer une septicémie et sa mort le 2 mars 2013.

Sa mère, Tamara Lovett, n'a jamais pris la peine d'amener son fils à l'hôpital, alors que l'état de son fils se détériorait. Pendant une semaine, la femme, qui ne faisait pas confiance au système médical, a plutôt tenté de soigner son enfant avec de l'huile d'origan et du thé de pissenlit.

Le petit Ryan aurait pu être soigné à l'aide d'une simple dose d'antibiotique. Cependant, sa mère s'est résignée à alerter les autorités seulement lorsque son fils a été pris de convulsions, le 2 mars. Il était alors rendu trop tard pour le sauver.

«Son inhabilité à l'amener à un médecin a causé sa mort. Son comportement correspond pleinement à de la négligence criminelle», a conclu la juge Kristine Eidsvik en rendant sa sentence, vendredi, selon des propos rapportés par le «Calgary Herald».

Me Eidsvick a toutefois rejeté la proposition de la Couronne, qui réclamait une peine de quatre à cinq ans de prison. «Elle a indiqué qu'elle se blâme pour "ne pas avoir su". Elle espère que d'autres personnes apprendront de son "ignorance". [...] Elle a exprimé de sincères remords pour la perte de son fils», a mentionné la juge pour expliquer sa décision.

Kristine Eidsvik espère que la condamnation de Tamara Lovett enverra un message aux Canadiens. «Le message est clair. Si votre enfant ne prend pas de mieux, vous êtes légalement et moralement obligé de l'amener à un médecin pour qu'il puisse recevoir des soins», a-t-elle exprimé.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos