Agence QMI
Agence QMI

Élections municipales: recomptage judiciaire autorisé à Longueuil

Élections municipales: recomptage judiciaire autorisé à Longueuil

Photo Fotolia

Agence QMI

LONGUEUIL | Un juge a autorisé, lundi après-midi, un recomptage judiciaire des votes à Longueuil un peu plus d'une semaine après l'élection municipale du 5 novembre.

Au cours des derniers jours, Josée Latendresse, la candidate défaite à la mairie, avait soumis une requête formelle pour qu'un recomptage judiciaire ait lieu.

Son opposante, Sylvie Parent, avait remporté le poste de mairesse avec seulement 118 voix de plus.

L'autorisation pour un recomptage judiciaire a été donnée au palais de justice de Longueuil par le juge Luc Poirier. Selon ce qu'a rapporté TVA Nouvelles, il limitera le dépouillement à certaines sections.

Pour obtenir un recomptage, l'avocat de l'Équipe Josée Latendresse devait établir notamment qu'un scrutateur a compté ou rejeté illégalement des bulletins de vote en faveur des autres candidates. Le tribunal a tenu compte des nombreuses erreurs sur des relevés de dépouillement.

L'équipe de Josée Latendresse a indiqué, lundi après-midi, qu'il n'y aura pas de commentaires de leur part tant et aussi longtemps que le processus de recomptage judiciaire ne sera pas complété.

Le recomptage pourrait prendre quelques jours. Près de 60 000 personnes ont exercé leur droit de vote. Quelque 1266 bulletins avaient été rejetés après le dépouillement de 495 boîtes de scrutin.

Avec la collaboration d'Yves Poirier



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos