Agence QMI
Agence QMI

Rassemblement d'éducatrices devant l'Assemblée nationale

Rassemblement d'éducatrices devant l'Assemblée nationale

Agence QMI

Un rassemblement se tient dimanche devant l'Assemblée nationale à Québec pour dénoncer le projet de loi 143 sur les services de garde éducatifs à l'enfance.

Ce projet de loi, qui provoque une levée de boucliers, cible environ 2700 garderies privées non subventionnées à travers la province.

Certaines manifestantes ont fait jusqu'à trois heures de route pour être présentes à Québec.

L'article du projet de loi qui semble le plus irritant pour les manifestantes concerne la diminution du ratio qui passerait de six enfants à quatre enfants par éducatrice, incluant les propres enfants de l'éducatrice.

«Le ministre de la Famille a proposé de diminuer nos ratios à quatre et ça incluait nos propres enfants. (...) J'ai deux enfants et ça signifie que je n'aurai pas le droit d'avoir plus de deux enfants qui vont être payants dans ma vie et ça ne marchera pas», a expliqué à TVA Nouvelles l'une des manifestantes, Mélanie Daigneault.

Une autre mesure du projet de loi 143 vise à réduire à un maximum de deux le nombre d'enfants de moins de 18 mois dans les services de garde privés.

Enfin, il cherche à imposer aux services de garde privés des règles similaires aux garderies subventionnées, notamment en ce qui concerne les inspections.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos