Agence QMI
Agence QMI

Rapatrier des clients avant le passage d'un ouragan: un défi pour une compagnie aérienne, selon le commandant Piché

Rapatrier des clients avant le passage d'un ouragan: un défi pour une compagnie aérienne, selon le commandant Piché

Photo d'archives, Journal de Québec

Agence QMI

Pour un transporteur aérien, aller chercher des gens pour les rapatrier avant le passage d'un ouragan représente un important défi. Le commandant Robert Piché a expliqué sur le plateau de TVA Nouvelles qu'il n'y a que très peu d'avions en attente pouvant répondre à la demande.

«La logistique de sortir un avion de la flotte régulière et de faire un vol inhabituel, c'est très difficile, a-t-il dit. Il y a deux côtés. Sur le plan économique, il faut savoir qui va payer pour ça, mais il y a aussi un côté humanitaire parce qu'il faut les aider parce qu'ils sont dans le pétrin.»

Robert Piché a souligné qu'il n'est pas possible pour une compagnie d'annuler un vol pour Paris par exemple pour l'envoyer dans les Caraïbes.

Néanmoins, depuis jeudi, les compagnies aériennes tentent d'augmenter la cadence d'un cran pour ramener au pays le plus de voyageurs possible coincés dans les zones touchées par les ouragans.

M. Piché compatit avec les voyageurs coincés dans la tempête.

«Les gens qui prennent leurs vacances, c'est souvent planifié longtemps d'avance, a-t-il dit. On ne peut pas savoir dans un an s'il y aura un ouragan ou non. Et quand tu es sur place, que veux-tu faire ? Tu as attendu pour tes vacances. Tu as payé pour tes vacances. Tu as travaillé fort pour les prendre et tu arrives et il y a un ouragan.»

Un dernier vol pour le commandant Piché

L'Organisation de l'aviation civile internationale oblige les pilotes à prendre leur retraite à l'âge de 65 ans. Après 45 ans de carrière, Robert Piché doit ainsi se retirer, mais il le fera en grand.

Le dernier vol à vie de M. Piché en tant que commandant de bord de gros porteur aérien international se fera dans le cadre d'un événement au profit de la fondation Robert Piché, qui supporte les organismes qui viennent en aide aux personnes qui ont une dépendance.

Le 12 octobre, Robert Piché prendra les commandes d'un Airbus 330 d'Air Transat. Il décollera de Montréal pour aller survoler la Ville de Québec. Les billets sont en vente au coût de 500 $.

Le commandant Piché a rappelé les défis logistiques d'une telle opération. Une planification de neuf mois a précédé la réservation de l'avion.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos