Agence QMI
Agence QMI

Abandon des accusations de cruauté animale contre le parc Marineland

Abandon des accusations de cruauté animale contre le parc Marineland

Photo d'archives

Agence QMI

NIAGARA FALLS, Ontario - La Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux de l'Ontario (SPCA) a déploré jeudi l'abandon par la Couronne des accusations contre le parc d'attractions Marineland de Niagara Falls, en Ontario, en lien avec des pratiques jugées cruelles envers les animaux.

Une enquête enclenchée par la SPCA à la suite de signalements avait mené au dépôt de cinq accusations en novembre 2016, puis de six autres chefs en janvier dernier.

Le parc thématique était accusé d'avoir notamment toléré que des animaux (daims, cerfs et autres cervidés) se soient trouvés en situation de détresse et que les soins de base nécessaires n'aient pas été donnés.

La Couronne a toutefois décidé jeudi d'abandonner toutes les accusations.

«La décision d'abandonner toutes les accusations a été prise par la Couronne, a fait savoir la SPCA. Trois accusations ont été retirées parce qu'elles n'étaient pas dans l'intérêt public et les autres, car il n'y avait pas d'espoir de condamnation.»

L'organisme s'est dit surpris et déçu de la décision. «Nous estimons que cette question est d'intérêt public, car tous les animaux dépendent des humains pour les soins et leur bien-être général», a souligné l'inspectrice en chef Connie Mallory de la SPCA de l'Ontario.

De son côté, Marineland a tenu à remercier le public pour son soutien inébranlable. «En plus des dommages à la réputation subis par Marineland à la suite des accusations qui ont été retirées, Marineland a également subi cinq années d'accusations sans fondement par des militants radicaux et mal informés», peut-on lire dans son communiqué.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos