Agence QMI

Une catastrophe évitée de peu aux Promenades Saint-Bruno

SAINT-BRUNO - Une catastrophe a été évitée de peu aux Promenades Saint-Bruno: le Cessna 152 qui s'est écrasé sur le toit du centre commercial a touché des conduites de gaz naturel.

Selon des informations obtenues par TVA Nouvelles, si ces conduites s'étaient rompues, la situation aurait pu être toute autre. Des dizaines de personnes se trouvaient dans les Promenades au moment de l'accident aérien.

De plus, après l'impact, le réservoir de carburant de l'aéronef s'est fissuré et du carburant d'aviation s'est écoulé sur le toit. On parle ici d'un carburant à haut indice d'octane, facilement inflammable.

Par chance, la neige tombée au cours des derniers jours a agi comme une éponge, empêchant le carburant de s'étendre sur le toit.

La couche de neige a possiblement aussi évité que des étincelles jaillissent lorsque le fuselage de l'avion a frotté contre les tuyaux, ce qui aurait pu être très dangereux advenant une fuite de gaz naturel.

Selon les sources du milieu de l'aviation consultées par TVA Nouvelles, les deux pilotes étaient d'origine chinoise et se connaissaient.

Chaque année, des dizaines de Chinois viennent à l'aéroport de Saint-Hubert pour apprendre à piloter grâce à des subventions de leur gouvernement. Ils retournent ensuite dans leur pays.

Pour les autres pilotes et les contrôleurs de l'aéroport, la communication est souvent difficile avec ces apprentis-pilotes qui maîtrisent souvent mal l'anglais et qui ne parlent habituellement pas le français, selon ces mêmes sources.

D'après les informations de Maxime Landry



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos