Agence QMI

Succession de Paul Desmarais: son fils croyait à un coup monté

MONTRÉAL - Le fils du milliardaire Paul Desmarais Sr a d'abord cru à un coup monté lorsqu'il a appris que son oncle réclamait des millions de dollars à la succession de son père, en lien avec un prétendu accord verbal fait au coin d'une rue en 1979.

«Mon oncle m'excusera, mais j'ai pensé qu'il radotait ; ma première pensée a été qu'il s'agissait d'un coup monté avec mes cousins», a expliqué ce vendredi à la cour Paul Desmarais Jr, dans le cadre d'une chicane familiale autour de la succession du défunt, et qui s'est retrouvée devant les tribunaux.

Le témoin, qui est à la tête de Power Corporation avec son frère André, a expliqué n'avoir jamais entendu parler de l'accord verbal que son oncle Louis Desmarais Sr jure avoir passé avec Paul Desmarais Sr il y a 27 ans.

«J'avais 60 000 actions de Power Corporation, mon frère est venu me voir et m'a demandé de lui vendre mes parts», avait expliqué Louis Desmarais Sr, qui est maintenant âgé de 93 ans.

Il avait dit avoir accepté, en retour d'une promesse de récupérer les actions. Sauf que Paul Desmarais Sr est décédé en octobre 2013 et il réclame maintenant 75 millions $.

Vérifications

Selon Paul Desmarais Jr, après vérifications, aucune trace de cet accord allégué n'a été trouvée. «Si c'est une promesse, je n'ai aucun problème à l'honorer, a expliqué le témoin. Mais il faut que ça tienne debout. Nous avons honoré toutes les dettes autour de mon père, après sa mort.»

Le frère de Paul Desmarais Jr, André, a de son côté affirmé que son père avait pris soin de penser à tous les détails de sa succession, afin d'éviter tout problème. «Il voulait une famille unie, égale et heureuse», a expliqué à la cour André Desmarais.

Sollicitations

André Desmarais a lui aussi affirmé n'avoir jamais entendu parler de l'accord allégué de 1979, et ce même s'il était bien au fait des affaires familiales. Et tout comme son frère, il a d'abord cru que ses cousins avaient besoin d'argent.

«Je me suis dit que Louis Jr [Le fils de Louis Desmarais Sr] devait encore être dans le trouble, a-t-il dit. Il avait des problèmes d'argent, et mon père l'avait aidé.»

Ces deux fils de Paul Desmarais Sr n'ont toutefois jamais questionné leur père, puisque ce dernier était trop malade.

L'on a d'ailleurs appris qu'à cette époque, Paul Desmarais Sr était énormément sollicité pour des dons, au point qu'il avait dû demander de restreindre l'accès à lui.

«Les gens venaient de partout, on n'était pas de très bonne humeur, a expliqué Paul Desmarais Jr.

Je ne donnerais pas de noms, mais des gens s'essayaient. Il y avait des hôpitaux, des universités.

Ils sentaient que mon père allait mourir et voulaient leur part d'argent.»



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos