Agence QMI

Saint-Hyacinthe: nouvelles accusations pour les deux ados

Dernière mise à jour: 18-10-2016 | 13h26

SAINT-HYACINTHE - Les deux adolescents arrêtés et accusés d'avoir comploté pour tuer trois de leurs camarades de l'école Hyacinthe-Delorme à Saint-Hyacinthe étaient de retour en cour, mardi, pour leur enquête sur remise en liberté, mais la Couronne a plutôt porté de nouvelles accusations au dossier.

Cinq chefs ont été ajoutés, ce qui fait que les adolescents font désormais face à 23 accusations chacun. On parle notamment de menace et de complot pour viol. Les jeunes ont d'ailleurs plaidé non coupables aux nouvelles accusations qui pèsent contre eux.

Les deux jeunes étaient présents devant le tribunal pour cette nouvelle comparution au cours de laquelle a été déposé le rapport de l'Institut Philippe-Pinel au sujet de leur dangerosité. La Cour a cependant ordonné la production d'un autre rapport sur l'état psychologique des adolescents avant de décider de la suite des procédures.

Les accusés demeureront détenus et doivent revenir devant le tribunal le 15 novembre prochain.

L'arrestation des adolescents de 14 et 16 ans avait jeté la consternation à la polyvalente, en septembre dernier. Les deux jeunes avaient prévu assassiner trois élèves, en plus d'en violer une quatrième.

C'est la vigilance des parents qui avait permis de déjouer le complot. La mère de l'un des deux jeunes avait surpris des échanges troublants sur Facebook et avait aussitôt alerté les policiers, jugeant la menace sérieuse.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos