Agence QMI

Un bâtiment industriel rasé par un violent incendie

Dernière mise à jour: 25-03-2016 | 21h27

MONTRÉAL - La structure du bâtiment détruit par un violent incendie dans le Vieux-Montréal était toujours instable vendredi soir, obligeant les enquêteurs à patienter avant de commencer leur travail sur le site.

«C'est encore trop instable et dangereux pour que des enquêteurs se rendent sur place», a expliqué le porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal. L'enquête sur les causes de l'incendie, qui a mobilisé près de 150 pompiers dans la nuit de jeudi à vendredi, a été confiée au corps policier parce que des éléments laissent croire qu'il s'agirait d'un événement criminel.

Le feu a pris naissance jeudi vers 23 h au troisième étage du bâtiment vacant situé entre la rue des Sœurs-Grises et la rue King à l'intersection de Wellington, et s'est propagé à l'entretoit. Une épaisse fumée et des flammes étaient d'ailleurs visibles de loin. Les pompiers sont restés sur place toute la nuit pour combattre le violent incendie.

Comme la structure du bâtiment était fragilisée, les pompiers ont combattu l'incendie de l'extérieur. Toute la journée, vendredi, des équipes sont restées sur les lieux et ont aspergé les derniers foyers d'incendie. Une pelle mécanique a été utilisée pour détruire des pans de l'immeuble, sous la supervision d'ingénieurs.

La compagnie de développement immobilier Mondev avait fait une offre d'achat pour le bâtiment, qui avait été acceptée dernièrement. L'entreprise avait comme objectif de le transformer en immeuble résidentiel.

«On avait l'intention de le conserver, a expliqué David Owen, président de Mondev. D'après moi, avec ce qui s'est passé, il n'y a rien qui va être conservé. C'est encore moins sécuritaire là que ce l'était avant.»

Un homme à l'intérieur

Même s'il s'agissait d'un bâtiment désaffecté, un homme de 52 ans, un itinérant, se trouvait à l'intérieur. Il était coincé au troisième étage et a été évacué par les pompiers.

L'homme a été transporté à l'hôpital, car il a été incommodé par la fumée, a précisé Ian Ritchie, chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Montréal. Sa vie ne serait pas en danger.

Il a été rencontré par les enquêteurs au cours de la journée, mais ne fait face à aucune accusation.

Personne d'autre n'a été blessé.

Au moins deux édifices à proximité du lieu de l'incendie ont été évacués, ce qui représente quelques dizaines de personnes, a spécifié M. Brabant. Des autobus de la Société de transport de Montréal ont été demandés sur place pour permettre aux gens de s'abriter.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Incendie dans un bâtiment industriel à Montréal

Voir en plein écran

Vidéos

Photos