Shanny Hallé
Agence QMI

Une maison inhabitée détruite par les flammes à Sherbrooke

Une maison inhabitée détruite par les flammes à Sherbrooke

Photo Archives / Agence QMI

Shanny Hallé

SHERBROOKE - Une résidence unifamiliale inhabitée a été complètement détruite par les flammes mardi matin, sur la rue de l'Aeronca, à Sherbrooke.

L'incendie de cette résidence unifamiliale s'est déclaré peu après minuit dans la nuit de lundi à mardi. La maison en rénovation était vide, ce qui a permis aux flammes de se propager rapidement.

«C'est un embrasement généralisé», a expliqué Alexandre Groleau, chef aux opérations du Service de protection contre les incendies de Sherbrooke, ajoutant qu'il «avait l'information que le bâtiment était vacant, donc ça nous a donné un indice, mais on se doit quand même de vérifier».

«On a pu entrer au sous-sol, on a fait nos vérifications, voir évacuation, sauvetage et on a constaté que le bâtiment était vacant, donc on s'est concentré sur l'extinction», a ajouté M. Groleau.

C'est un voisin qui a alerté les services d'urgence en voyant les flammes s'échapper du bâtiment. «Moi je regardais dans la fenêtre ici, et je voyais des reflets. C'était bien ça, donc a appelé les pompiers tout de suite», a raconté un voisin.

Il n'y avait rien à faire pour sauver la demeure.

«Les flammes menaçaient les deux maisons qui sont quand même assez proches, soit à cinq ou six pieds du bâtiment impliqué, donc on a mis deux lignes de protection pour protéger les maisons adjacentes. Et on a pu maîtriser l'incendie», a ajouté le chef.

Les risques élevés de propagation ont forcé les policiers à évacuer les maisons adjacentes.

«On a vu que la flamme était là, mais on nous a demandé de quitter», a raconté une voisine. «[Ce sont] les voisins et les policiers qui sont venus cogner à la porte pour [nous dire de] sortir», a expliqué un autre voisin.

Le travail d'une vingtaine de pompiers a été nécessaire pour éteindre le brasier. L'opération a duré près de 2 h 30. La résidence est une perte totale et les dégâts sont évalués à plus de 175 000 $.

Une enquête a été confiée au Service de police de Sherbrooke pour déterminer la cause de l'incendie qui semble suspecte.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos