Agence QMI

Acquittée d'homicide involontaire après 25 ans

Acquittée d'homicide involontaire après 25 ans

Photo Fotolia

BRAMPTON, Ontario - Une femme qui avait plaidé coupable d'avoir tué sa belle-fille il y a 25 ans a été acquittée lundi, en Ontario, après que le pathologiste qui avait fourni les preuves de sa culpabilité eut été radié, a rapporté CTV.

La Cour d'appel de l'Ontario a acquitté la femme de Brampton, Maria Shepherd, qui est toujours avec son mari de l'époque, après une courte audience lundi matin.

«En tant que famille, nous sommes ravis, mais cela ne vient pas sans 25 ans de nombreuses larmes et angoisses à la maison», a-t-elle confié aux journalistes en point de presse.

Maria Shepherd avait plaidé coupable à un chef d'homicide involontaire, après la mort de sa belle-fille Kasandra Shepherd en 1991, parce que Charles Smith, le pathologiste qui avait fourni les preuves de sa culpabilité, était considéré comme un expert réputé à l'époque, et elle estimait n'avoir aucune chance contre son témoignage.

Erreurs

À l'époque, elle avait admis avoir frappé du revers de la main l'enfant, une fois, mais elle était convaincue que ce geste ne pouvait avoir causé la mort de l'enfant.

Une enquête publique a toutefois prouvé qu'il avait fait de nombreuses erreurs qui ont mené à plusieurs cas de condamnations injustifiées. Il a été radié en 2011 et des experts ont depuis remis en doute les conclusions qu'il avait faites dans le cas de Mme Shepherd, selon le réseau CTV.

Le juge a acquitté la femme, jugeant que le témoignage du pathologiste, maintenant considéré comme erroné, avait été déterminant dans cette cause.

Maria Shepherd avait été condamnée à purger deux ans moins un jour de prison, alors qu'elle était enceinte d'un quatrième enfant dont elle a accouché derrière les barreaux.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos