Agence QMI

Délit de fuite mortel: 9 mois de prison pour Valérie Tremblay

QUÉBEC - L'infirmière Valérie Tremblay, qui avait été trouvée coupable de délit de fuite causant la mort, vient d'être condamnée à une peine de neuf mois de détention.

C'est en larmes que la jeune femme de 30 ans, mère de trois enfants, a pris le chemin des cellules, lundi, après que la juge Chantale Pelletier l'eut condamnée.

Bien que l'avocate de la jeune femme ait demandé une peine à être purgée dans la collectivité, la juge Pelletier a rappelé que dans un cas comme celui-ci, «la dissuasion collective» était importante pour le crime de délit de fuite mortel, qui entre dans la catégorie des «crimes qui sont souvent commis par des citoyens par ailleurs respectueux de la loi».

En plus de la période d'incarcération, la jeune femme devra se soumettre, au sortir de sa détention, à une période de probation d'une année.

Rappelons que dans la nuit du 7 mai 2011, Sébastien Dubé circulait sur la 46e rue, à Québec, lorsqu'il a été heurté par la voiture conduite par Mme Tremblay. Polytraumatisé, M. Dubé est décédé trois semaines plus tard.

Valérie Tremblay, quant à elle, s'était livrée aux policiers le 10 mai 2011. Elle avait admis avoir «circulé à cet endroit, avoir entendu un bruit» et ne pas être demeurée sur les lieux parce qu'elle croyait avoir heurté un objet ou un animal.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos