Agence QMI

Une enseignante ontarienne accusée de 36 crimes sexuels

Une enseignante ontarienne accusée de 36 crimes sexuels

Photo Fotolia

BELLEVILLE, Ontario - Une enseignante ontarienne de 36 ans fait face à 36 accusations pour des crimes de nature sexuelle impliquant des mineurs.

La Police provinciale de l'Ontario a rendu publiques les informations sur cette histoire vendredi, à Belleville, en Ontario, après la levée de l'interdit de publication, lors de l'audience sur la remise en liberté de l'accusée.

Jaclyn Lindsey Mclaren enseignait le français langue seconde dans des établissements de la commission scolaire des districts d'Hastings et de Prince Edward.

Elle fait face à trois chefs d'accusation de fabrication de matériel pornographique infantile, à sept chefs pour avoir rendu accessible à un enfant du matériel sexuellement explicite, huit d'exploitation sexuelle et six de leurre.

Elle fait aussi face à quatre chefs d'accusation pour chacune des offenses suivantes: agression sexuelle, contact sexuel et incitation à des contacts sexuels, toutes avec une personne de moins de 16 ans.

Ces gestes auraient été commis contre quatre adolescents âgés de 12 à 15 ans, de 2013 à 2016.

Mme McLaren a été remise en liberté avant son procès. Elle est assignée à domicile, chez ses parents, et ne pourra avoir de contact avec les quatre victimes. Elle doit être accompagnée de ses parents à toutes ses sorties.

Elle reviendra en cour le 31 mars.

Aussi sur Canoe.ca


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos