Agence QMI

Il est accusé d'avoir secoué un bébé et asphyxié un enfant

TROIS-RIVIÈRES - De nouvelles accusations de voies de fait grave ont été déposées, lundi matin, contre Stéphane Gingras au palais de justice de Trois-Rivières. L'homme de 30 ans qui réside à Saint-Pierre-les-Bécquets aurait secoué un bébé de sept mois en plus d'asphyxier un enfant de quatre ans avec un oreiller.

Les premiers incidents remontent à mai 2014. L'accusé aurait secoué un bébé de sept mois suffisamment fort pour provoquer une hémorragie intracrânienne et une fracture du tibia.

C'est au cours de l'enquête que les policiers ont eu vent de l'existence d'une deuxième victime potentielle. Gingras aurait placé un oreiller sur le visage de l'enfant.

Malgré la gravité des accusations qui pèsent contre lui, Gingras a pu recouvrer sa liberté le temps des procédures. Il devra toutefois respecter une série de conditions et ne pourra se trouver en présence d'enfants de moins de 10 ans.

Il a du débourser une caution de 1000 $ et reviendra en cour le 15 avril.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos