Agence QMI

Faubourg Contrecoeur: retour des accusés au tribunal

Faubourg Contrecoeur: retour des accusés au tribunal

Capture d'écran TVA Nouvelles

MONTRÉAL - Les huit coaccusés du scandale du Faubourg Contrecoeur doivent retourner au palais de justice de Montréal mercredi pour la suite des procédures judiciaires.

La séance devrait être consacrée aux débats sur les requêtes.

Lundi, c'était le premier jour du procès impliquant notamment l'ancien président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Frank Zampino. Dès le début de la comparution, la défense s'est plainte d'avoir reçu des éléments de preuve aussi tardivement que la semaine précédente. Me Isabel Schurman a qualifié la procédure d'inéquitable.

De son côté, la Couronne souhaitait déposer une requête pour modifier les chefs d'accusation contre les huit coaccusés, dont font partie M. Zampino et Paolo Catania, ex-dirigeant de l'entreprise Construction F. Catania.

Le procès a été suspendu et les avocats ont été autorisés à discuter entre eux.

Le scandale de corruption remonte à 2007, alors que l'ex-maire de Montréal Gérald Tremblay était au pouvoir. La poursuite accuse Frank Zampino d'avoir été au cœur d'un stratagème permettant la vente d'un terrain valant 31 millions $ pour seulement 4,4 millions $. Également, la firme de M. Catania aurait reçu des informations privilégiées pour décrocher le contrat de construction du projet immobilier évalué à 300 millions $.

L'avocat de Daniel Gauthier, qui fait partie des coaccusés, a laissé entendre que son client pourrait plaider coupable vendredi.

Les autres accusés sont Pasquale Fedele, Martin D'Aoust, André Fortin et Pascal Patrice, tous d'anciens employés de Construction F. Catania, ainsi que Bernard Trépanier, ex-collecteur de fonds du parti de Gérald Tremblay.

Martial Fillion, ex-directeur général de la Société d'habitation et de développement de Montréal, avait aussi été arrêté dans le cadre de cette affaire, mais il est décédé en 2013.

Le procès devrait durer trois mois et sera entendu par le juge Yvan Poulin. La Couronne compte faire appel à plus d'une cinquantaine de témoins.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos