Agence QMI

Une cérémonie à la mémoire des Québécois morts à Ouagadougou

LAC-BEAUPORT - Une soirée de prière à la mémoire des six Québécois tués dans l'attentat de Ouagadougou le 15 janvier s'est tenue lundi soir à la chapelle du Bon-Pasteur de Lac-Beauport.

«Étant donné que [Yves] Carrier a foulé le sol ici et que c'était sa communauté d'appartenance, je pense que c'était signifiant que ce soit ici, parce que les funérailles n'auront pas lieu ici, a commenté l'abbé Patrice Breton. On pourra se dire, comme communauté chrétienne, qu'on a eu un moment de prière pour le repos de l'âme de ces personnes-là.»

Selon la responsable de la pastorale, Claudette Racine, il était important pour la communauté de soutenir les proches et les familles des victimes.

«On cherchait comment se faire proches d'eux, faire sentir notre présence et leur dire qu'ils ne sont pas tout seuls», a indiqué Claudette Racine.

Les corps rapatriés jeudi

Les corps des six Québécois seront embaumés au Burkina Faso et prendront le chemin du retour dès mardi. Les dépouilles devraient arriver à Québec jeudi.

Les familles des victimes se sont consultées dimanche et ont décidé que des funérailles communes se tiendraient cette fin de semaine pour cinq des six victimes, soit Yves Carrier, Gladys Chamberland, Maude Carrier, Charlélie Carrier et Louis Chabot. Les proches de Suzanne Bernier préféraient plutôt une cérémonie privée.

Le 15 janvier dernier, les six résidents de la région de Québec ont été tués lors d'une attaque terroriste contre un café et un hôtel de Ouagadougou. Yves Carrier, Gladys Chamberland, Maude Carrier et Charlelie Carrier étaient tous de la même famille et étaient accompagnés de Louis Chabot et Suzanne Bernier.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos