Agence QMI

Tuerie à La Loche: les sept blessés dans un état critique

Tuerie à La Loche

Voir en plein écran

Dernière mise à jour: 24-01-2016 | 21h06

LA LOCHE, Saskatchewan - Les sept personnes blessées dans la tuerie qui a fait quatre morts, à La Loche, en Saskatchewan, vendredi, sont dans un état critique selon le bureau du premier ministre Brad Wall, ce qui pourrait alourdir ce triste bilan.

Les blessés qui ont été atteints par balle par un tireur de 17 ans dans l'école secondaire du village ont été transportés par voie aérienne à l'hôpital Royal University à Saskatoon.

Pourtant, en conférence de presse, dimanche après-midi, dans la petite communauté située à 600 km de Saskatoon, tous les dignitaires présents, y compris M. Wall, ont indiqué ne pas avoir d'information à donner sur l'état de santé des sept blessés.

Grand traumatisme

Encore profondément attristé par le drame, le maire intérimaire du village, Kevin Janvier, a été catégorique devant les journalistes: son souhait le plus cher est de faire détruire l'école.

«Je veux voir cette école rasée, et reconstruite à neuf, en raison du traumatisme que le drame a causé dans la communauté», a dit M. Janvier, alors qu'il était questionné sur les solutions à court terme pour venir en aide à la communauté.

Le premier ministre de la Saskatchewan Brad Wall a pour sa part indiqué qu'il fallait avant tout s'assurer que les résidents qui ont été durement ébranlés se sentent à nouveau en sécurité dans leur communauté et qu'ils reçoivent l'aide nécessaire pour traverser cette épreuve.

Tuerie dans l'école et une résidence

Vendredi après-midi, vers 13 h, un tireur de 17 ans a fait feu dans l'école communautaire de La Loche, tuant deux employés. Sept personnes ont été blessées. Le suspect a été arrêté dans l'école, environ 15 minutes après le début des coups de feu.

Pendant l'intervention, la police a été appelée d'urgence dans une résidence de La Loche. Les enquêteurs y ont découvert les corps de deux adolescents.

Les deux éducateurs qui ont perdu la vie sont Adam Jacob Wood, âgé de 35 ans, et Marie Jacqueline Janvier, âgée de 21 ans. Dans la résidence, ce sont les corps de deux frères, Drayden et Dayne Fontaine, âgé de 13 ans et 17 ans, qui ont été retrouvés.

Le suspect de 17 ans doit comparaître lundi. Il fait face à quatre accusations de meurtre au premier degré, sept accusations de tentative de meurtre et de possession non autorisée d'arme à feu.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos