Agence QMI

La Loche: la GRC confirme les noms des quatre victimes

Dernière mise à jour: 23-01-2016 | 16h25

LA LOCHE, Saskatchewan - La GRC a confirmé samedi l'identité des quatre personnes tuées par balle vendredi à La Loche, dans le nord de la Saskatchewan. Les victimes sont Marie Janvier, Adam Wood et les frères Dayne et Drayden Fontaine.

Il s'agit de Marie Janvier 21 ans, de La Loche et d'Adam Wood, 35 ans, originaire d'Uxbridge en Ontario, qui ont été abattus à l'école Ducharme. M. Wood a été déclaré mort à l'hôpital alors que Mme Janvier est décédée sur place.

L'école de La Loche compte 900 élèves de la maternelle à la 12e année, qui sont répartis dans deux édifices.

Les deux autres victimes sont Dayne et Drayden Fontaine, âgé respectivement de 17 et 13 ans, qui ont été abattus à leur résidence située à 1 km de l'école. Les blessés sont au nombre de sept.

La GRC a confirmé que le suspect était un homme âgé de 17 ans, de La Loche, qui est en détention. Elle n'a pas voulu dévoiler son identité puisqu'il s'agit d'un mineur. On ne connaît pas encore ses motivations.

Il fait face à quatre chefs d'accusation de meurtre prémédité, sept chefs d'accusation de tentative de meurtre et d'un chef d'accusation de port d'arme non autorisé. Il comparaîtra en cour la semaine prochaine.

Communauté sous le choc

La petite municipalité de La Loche, dans le nord de la Saskatchewan, est sous le choc et ne comprend toujours pas les motifs qui ont amené un jeune à tuer quatre personnes et à faire plusieurs blessés, vendredi.

Au lendemain de la tragédie survenue à l'école Ducharme et dans une résidence, plusieurs résidents de cette collectivité étaient toujours dans l'incompréhension. Sur les réseaux sociaux, certains arboraient sur leur page un ruban avec la mention «N'oublions jamais» et d'autres le mot-clic #PrièrespourLaLoche.

«Mes pensées vont à ceux de ma famille et aux autres personnes touchées par cette tragédie. Je suis tellement désolé», a confié Patrick Wagenaar, cousin de Marie, dans un message Facebook.

En début d'après-midi vendredi, plusieurs témoins ont vu un adolescent ouvrir le feu à l'intérieur de l'école élémentaire Ducharme de La Loche, armé d'une carabine. La GRC a reçu un appel vers 13 h, heure locale, et un peu moins de 50 minutes plus tard, elle a procédé à son arrestation.

«Stop, s'il vous plaît! Arrêtez!»

Alex Janvier a raconté au journal The Star Phoenix qu'il se promenait dans les couloirs de l'établissement quand il a entendu un enseignant crier «tirs dans l'école!». Le jeune garçon a couru aussi vite qu'il a pu dans sa classe et a constaté que tous ses camarades et l'enseignant étaient déjà assis au sol. «J'avais peur. Il était près de nous», a confié le jeune de 15 ans au journal de Saskatoon.

Témoin privilégié, il estime que les rafales ont retenti à quelques pieds de la porte, toutes les 20 ou 30 secondes, pendant quelques minutes. Puis les tirs ont cessé et quelqu'un a lancé que la GRC était là.

Alex Janvier et ses camarades ont ensuite entendu: «Stop, s'il vous plaît! Arrêtez!» a rapporté le The Star Phoenix. Peu après, la police a ouvert la porte de la classe en leur disant que le suspect avait été appréhendé.

Une tragédie qui en rappelle d'autres

Le Québec, plus précisément Montréal, a vécu quelques grands drames dans des établissements d'enseignement mettant en cause un tireur.

École polytechnique: le 6 décembre 1989, le tueur Marc Lépine abat quatorze femmes, dont douze étudiantes en génie, pour ensuite se suicider. Quatorze autres personnes, dont 10 femmes, seront blessées. Son geste est motivé par sa haine à l'endroit des féministes. Cette tuerie mènera à l'adoption d'un registre des armes à feu par le gouvernement fédéral.

Université Concordia: le 24 août 1992, le professeur en génie mécanique Valery Fabrikant, tue quatre collègues de travail et en blesse un autre.

Collège Dawson: le 13 septembre 2006, le tueur Kimveer Gill fait irruption au collège Dawson. Il y aura deux morts, dont le tireur qui met fin à ses jours avoir été atteint par les policiers. On compte également 20 blessés.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Tuerie à La Loche

Voir en plein écran

Vidéos

Photos