Agence QMI

Le quart des prisonniers sont des autochtones

Le quart des prisonniers sont des autochtones

Sur 14 624 prisonniers à travers le pays, 3723 sont des autochtones.Photo Fotolia

OTTAWA - Le quart des prisonniers dans les pénitenciers fédéraux sont des autochtones, ce qui préoccupe grandement l'enquêteur correctionnel du Canada, Howard Sapers.

Cette surreprésentation est d'autant étonnante du fait que les Autochtones (membres des Premières Nations, Métis et Inuits) représentent 3,8 % de la population canadienne.

«Dans les établissements du Service correctionnel, 25,4 % de la population carcérale est maintenant de descendance autochtone», a confirmé à CBC M. Sapers.

Sur les 14 624 prisonniers à travers le pays, 3723 sont en effet des autochtones, la situation est plus criante encore dans les Prairies, où 48 % des prisonniers sont d'origine amérindienne.

La situation est encore plus dramatique chez les femmes, alors que 36 % des prisonnières dans les pénitenciers fédéraux sont autochtones.

M. Sapers a fait remarquer qu'il y a trois décennies, les autochtones représentaient 10 % de la population carcérale.

Selon le Bureau de l'enquêteur correctionnel, entre 2001-2002 et 2011-2012, la population autochtone incarcérée a augmenté de 37,3 %, alors que le nombre de femmes autochtones incarcérées a augmenté de 109 %.

M. Sapers constate que les efforts visant à réduire la population carcérale autochtone ne semblent pas donner des résultats.

La pauvreté, l'histoire coloniale, les effets persistants des pensionnats sont, à son avis, des raisons qui expliquent pourquoi tant d'autochtones souffrent d'alcoolisme et d'autres problèmes qui les mènent devant la justice.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos