Agence QMI

Forts vents: deux murs s'effondrent à Montréal

MONTRÉAL - Le revêtement des murs de deux édifices de l'arrondissement de Ville-Marie, à Montréal, s'est effondré dans la nuit de dimanche à lundi, mais heureusement personne n'a été blessé.

Selon la police, c'est le résultat des forts vents qui ont soufflé durant la nuit, mais il pourrait aussi s'agir du dégel de dimanche suivi d'un refroidissement rapide.

Vers 23 h 30, une partie en hauteur d'une façade en brique d'un triplex situé à l'angle des rues Dorion et Ontario s'est écroulée.

Selon André Leclerc, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), personne n'a été blessé, mais une voiture stationnée a été endommagée. Le périmètre a été sécurisé et «le reste du mur du bâtiment ne risque pas de s'effondrer», a spécifié M. Leclerc.

Puis, vers 1 h 40, la police a dû intervenir sur la rue Saint-Mathieu, près de la rue Sherbrooke, pour une situation similaire. Cette fois, il s'agit d'un mur d'un haut immeuble à logements qui s'est partiellement effondré. Une forte quantité de briques est tombée sur environ six étages de cet immeuble qui en compte une quinzaine.

«On pensait que c'était un tremblement de terre. On s'est enfui au moment que le bâtiment s'est mis à bouger», a raconté une résidente de l'immeuble.

«La première réaction a été de prendre mes enfants et de quitter l'édifice», a de son côté expliqué un père de famille.

Les pompiers ont été appelés sur place. Un périmètre de sécurité a été établi, mais personne n'a été blessé, a indiqué M. Leclerc.

Des ingénieurs devaient se rendre aux deux endroits durant la journée de lundi pour vérifier les structures. Des barricades ont été installées pour sécuriser les deux sites.

Pannes

Au plus fort des pannes, vers 3 h, près de 57 000 clients d'Hydro-Québec étaient privés d'électricité en raison de pannes provoquées par les forts vents. Ce nombre a diminué pour s'établir à 51 500 vers 7 h, puis à 26 500 à 10h. À 13 h, 10 730 foyers n'avaient pas encore retrouvé le courant.

La région du Bas-Saint-Laurent, de la Montérégie et des Laurentides ont été les plus touchées.

Hydro-Québec a indiqué sur son site internet que 120 équipes ont travaillé toute la nuit et allaient poursuivre leurs efforts durant la journée; 125 nouvelles équipes leur ont prêté main-forte à partir de 6 h.

Météo

Les forts vents devaient se poursuivre durant la journée de lundi le long de la vallée du Saint-Laurent, selon Environnement Canada. Des alertes ont été émises pour la région métropolitaine de Montréal alors que des vents du sud-ouest devraient souffler en rafales allant jusqu'à 90 km/h.

La Gaspésie, la Mauricie et le Saguenay-Lac-Saint-Jean sont également touchés.

«Les vents soufflant en rafales peuvent endommager les abris temporaires, les tentes et auvents installés pour des événements extérieurs», a mentionné Environnement Canada.

Près de 20 cm de neige étaient attendus dans d'autres secteurs, dont Sept-Îles et l'Abitibi-Témiscamingue.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Deux murs s'effondrent partiellement à Montréal

Voir en plein écran

Vidéos

Photos