Agence QMI

Un homme accusé d'avoir menacé Justin Trudeau

Un homme accusé d'avoir menacé Justin Trudeau

Le premier ministre Justin Trudeau.Photo Archives / Joël Lemay / Agence QMI

COBOURG, Ontario - Un Ontarien a été arrêté et inculpé après avoir prétendument proféré des menaces contre le premier ministre Justin Trudeau, sa famille et des députées fédérales, selon ce qu'allègue la police citée par le journal Northumberland Today.

L'homme était dans un train de VIA Rail faisant la liaison Ottawa-Toronto, mardi peu avant midi, lorsque des témoins l'auraient entendu proférer des menaces tout en parlant sur son téléphone cellulaire.

Dans un communiqué, la police a souligné que le wagon a été évacué et fouillé, mais rien de suspect n'a été trouvé.

Âgé de 57 ans, James Martin Platts, de Chatham-Kent en Ontario, a été accusé d'avoir proféré des menaces de mort. Il a comparu mercredi, à Cobourg. Le tribunal lui a interdit toute communication avec Justin Trudeau, sa femme, l'ancien premier ministre Stephen Harper, ou toutes députées.

Dans une déclaration transmise à l'Agence QMI, le Bureau du premier ministre (BPM) a dit avoir «une confiance totale dans les autorités de police et le Service de police de protection de la GRC lorsqu'il est question de la sécurité du premier ministre et de sa famille».

Selon le Northumberland Today, Platts croit être un agent secret au service d'Hillary Clinton. Il aurait été interpellé le 22 décembre dernier à la Chambre des communes, à Ottawa, par des membres de la sécurité. Deux jours après, c'est proche de la résidence du premier ministre, au 24 promenade Sussex, qu'il aurait été arrêté.

L'homme doit d'ailleurs subir une évaluation psychiatrique avant sa prochaine comparution en cour, le 13 janvier prochain.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos