Agence QMI

Chute de télésiège à Mont-Sainte-Anne: les stations de ski veulent rassurer

BEAUPRÉ - Les dirigeants des stations de ski du Québec se sont voulus rassurants, lundi, au lendemain de la chute de deux personnes d'un télésiège au centre du ski du Mont-Sainte-Anne, dans la région de Québec.

La femme et l'enfant, n'ont pas été blessés.

Le pdg de l'Association des centres de ski, Yves Juneau, a tenu à rappeler que les équipements sont soumis à des inspections quotidiennes. De plus, les normes auxquelles est astreinte l'industrie sont très strictes, et encadrées par la Régie du bâtiment du Québec.

L'Association des stations de ski a également rappelé que les skieurs ont aussi des responsabilités, notamment d'écouter les directives et d'abaisser la barre du télésiège.

La semaine de relâche est l'une des périodes les plus achalandées dans les stations de ski. On note une hausse de 25 % de l'achalandage, soit un revenu d'environ 56 millions $ pour les stations de ski.

Dimanche, une monitrice et son élève d'âge mineur étaient tombés d'un télésiège d'une remontée mécanique à la suite d'un bris d'équipement au centre de ski du Mont-Sainte-Anne, dans la région de Québec.

L'incident est survenu au tout début de la remontée, à la tour numéro deux. Les deux personnes auraient fait une chute d'environ trois mètres.

L'enfant a quitté le centre de ski en ambulance par mesure préventive, sans blessure apparente.

Il y a eu un bris au niveau du train de roues de la remontée L'Express du Sud et le train est tombé, avait indiqué la porte-parole de la station de ski.

Tous les skieurs se trouvant dans les télésièges, environ 200 personnes, avaient été évacuées.

Il s'agissait du deuxième problème mécanique à survenir aux installations du Mont-Saint-Anne en huit jours.

Avec la collaboration d'Olivier Bourque

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos