Agence QMI
Agence QMI

Augmentation de salaire pour Pierre Bibeau

Agence QMI

Visé par des allégations à la commission Charbonneau, l'ancien vice-président aux communications et affaires publiques de Loto-Québec Pierre Bibeau avait été rétrogradé, mais n’a pas vu son salaire baisser pour autant. Il va même gagner 6000 $ de plus cette année.

Bibeau avait été éclaboussé par le témoignage de Lino Zambito en octobre 2012. Ce dernier avait affirmé lui avoir remis 30 000 $ en argent comptant pour le financement du Parti libéral du Québec, mais lors de son témoignage en juin dernier, Bibeau avait nié.

«Non, il ne m'a pas remis 30 000 $. Je ne lui ai pas demandé 30 000 $», avait-il dit.

La société d'État a décidé de ne pas remettre Pierre Bibeau en poste. Il s'occupe maintenant de l'optimisation des espaces bureau pour Loto-Québec.

Son contrat, valide jusqu'au 21 septembre 2015, permet qu'il soit affecté à d'autres tâches.

«Alors, j'ai eu des mandats d'optimisation, parce que, évidemment, avec les allégations qu'il y a eu à mon sujet, être responsable des affaires publiques et des relations de presse devenait plus délicat», a indiqué le principal intéressé.

Selon des données obtenues via la Loi sur l'accès à l'information, depuis le témoignage de Zambito, le salaire de Pierre Bibeau a été bonifié malgré sa rétrogradation.

En 2012-2013, il touchait 224 600 $, et plus de 230 000 $ l'année suivante. Finalement, M. Bibeau recevra plus de 236 000 $ en 2014-2015.

Sur le plan salarial, cette rémunération ne le place pas très loin derrière les cinq dirigeants les mieux payés. Des salaires qui sont rendus publics par la société d'État toutes les années.

Au début de l'été, Loto-Québec a aboli 63 postes en raison d'un recul de ses profits. Nous avons tenté d'obtenir plus de détails sur les tâches accomplies par Pierre Bibeau, mais Loto-Québec a refusé nos demandes d'entrevue.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos